Les livres blancs

Superviser le DATACENTER pour en garder le contrôle - HP et VMware simplifient la gestion des infrastructures convergentes
Voir le livre blanc


La solution partenaire ABBYY automatise le traitement des factures pour une grande association de logement.
Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°47 - Juin/Juillet
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • Baromètre
  • Atos – Bull - “Créer le premier acteur européen du cloud”
  • Heartbleed menace toujours le Web
  • Avec le SDE (Software Defined Enterprise), VMware virtualise l’IT de bout en bout
  • Il se vend plus de tablettes que de portables - Tablettes - Les entreprises les adoptent
  • Interview Stéphane David, Lenovo : “Nous voulons être le leader mondial du smart connected device”
  • News
  • Alain Roumilhac, PDG de ManpowerGroup France - Transformation digitale de l’entreprise : “les RH sont plus importantes que la technologie”
  • Focus logiciel PDF - 10 bonnes raisons d’adopter Power PDF Advanced
  • La conduite du changement selon Microsoft et La Caisse d’Epargne
  • Le datacenter s’industrialise à grand pas
  • Stockage en ligne, ou serveurs en local ?
  • Les 12 défis de la sauvegarde dans le cloud
  • Nas : la solution de simplicité
  • L’impression à l’épreuve de la mobilité
  • Logiciel de gestion. Les 5 grandes tendances
  • Le principe de responsabilité imposé au RSSI
Maturité grandissante du cloud computing en France

Cloud computing - Rédigé le mercredi 04 avril 2012 - René Beretz et Benoît Herr

Le 21 mars dernier, les états généraux du cloud computing ont attiré une assistance fournie : les 420 participants se sont montrés très assidus aux conférences et ateliers, animés par de nombreux intervenants et experts, et lors de la remise des trophées, qui ont attiré 115 candidatures au total cette année. Le tout dans un cadre prestigieux : le siège de la chambre de commerce et d'industrie de Paris, avenue de Friedland.

Le cloud computing en 2011-2012

Les chiffres de 2011 et du début de 2012, non seulement en France mais également dans le monde, le confirment : le cloud computing est entré dans les mœurs et se répand rapidement. Markess International a interrogé 100 prestataires français sur leur vision des 6 mois qui viennent. Il en ressort que les grandes et moyennes entreprises manifestent une demande moyenne à élevée pour le cloud computing, les TPE, jusqu'ici réservées, les rejoignant dans leur intérêt. Le secteur public, dans lequel il existe toujours des freins, est également demandeur. Le nombre d'entreprises clientes sur les 4 dernières années augmente de manière modérée à haute. Plus généralement, à partir d'une étude internationale, KPMG considère que, dans le monde, 75 % des entreprises ont démarré au moins un projet de cloud computing, ce chiffre atteignant 80 % en France. Dominique Dupuis, directrice de recherche au CXP, confirme que les entreprises qui consultent le CXP demandent toujours si une offre cloud existe pour répondre à leurs besoins.

Pour 70 % des prestataires, l'activité de cloud computing a contribué à la création d'emplois : le nombre total est évalué par Markess International à 10 000 emplois créés en France en 2011. Cette montée en puissance du cloud computing a trouvé une illustration éclatante avec le rachat de SuccessFactors par SAP, qui a trouvé ainsi le moyen d'acquérir à l'extérieur une technologie de cloud computing qu'il n'a pas pu développer lui-même. La tendance a été confirmée depuis, avec le rachat de Taleo par Oracle.

Les tendances pour 2012-2016

D'après l'étude Markess, la valeur des contrats devrait augmenter de manière sensible en France dans les 6 mois à venir ; et les prestataires prévoient une augmentation de leur carnet de commandes. Le potentiel est important : KPMG prévoit une croissance à deux chiffres jusqu'en 2015. Non seulement les grands comptes, mais également les PME/PMI s'y mettent : elles disposent ainsi de l'informatique des grands à un prix intéressant. Le modèle du cloud est vertueux pour les offreurs et il génère de nombreux partenariats. Quant à l'État français, il accompagne cette tendance en investissant dans de grands projets. Les chiffres avancés par Markess pour le cloud computing en France sont de 2,8 milliards d'euros en 2012 et de 3,8 milliards d'euros en 2014. Le PaaS (Platform as a Service) augmente de 49 %, mais il part de plus bas, le IaaS (Infrastructure as a Service) augmente de 25 % et le SaaS de 11 %, sachant que Markess intègre dans ces chiffres les applications sectorielles.

Le cloud computing, vecteur de transformation des entreprises

Perçu surtout jusqu'ici comme facteur d'économies et de maîtrise des coûts, le cloud computing a d'autres atouts. C'est un changement de perspective sur lequel insiste Bill McNee, fondateur et CEO de Saugatuck Technology : "le cloud computing est un catalyseur d'innovations rapides, suscitant de nouveaux produits et de nouveaux services." Au-delà de l'interconnexion des ordinateurs apportée par Internet, le cloud computing connecte les entreprises et amène à repenser les processus métiers. Dans un contexte de stabilité des budgets informatiques, le rôle des services informatiques se transforme, il soutient les applications fournies par le cloud, s'appuie sur les nouvelles technologies comme les réseaux sociaux et la mobilité. Acteur majeur du cloud, IBM a une vision similaire : Christian Comtat, directeur cloud computing chez IBM France, relève chez les décideurs interrogés lors d'une enquête une utilisation du cloud pour augmenter l'efficacité de l'organisation, créer des nouveaux flux de revenus et générer de nouveaux segments de marché.

René Beretz et Benoît Herr

Suite de l'article : erp-infos.com

VIDEO
Les 5 facteurs clés de la réussite de la conduite du changement
Témoignages de Microsoft et La Caisse d’Epargne. Solutions & Logiciels IT a conduit une table ronde sur la conduite du changement , lors de la...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2014 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW