En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter

Les livres blancs

Accélérer l’Innovation avec une ALM Unifiée
Voir le livre blanc


ERP - Le succès de la « french touch » - 5 décideurs témoignent
Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°3
Février / Mars
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • 10 technologies stratégiques
  • Budgets et priorités IT des entreprises
  • Les salaires IT profitent aux profils spécialisés
  • Le ministère de la Défense renouvelle son parc de 220 000 ordinateurs
  • Comment lutter contre les cyber-attaques indétectables
  • 5 faits marquants
  • Trend Micro : une stratégie de défense personnalisée face à la multiplication des attaques ciblées
  • Lutter contre les APT : la stratégie de Sophos, premier éditeur européen de sécurité
  • 10 conseils de sécurité que toutes les PME devraient suivre
  • Santé et Big data au secours des Clouds souverains
  • Cloud hybride : ne mettez pas tous vos œufs dans le même Cloud
  • Panorama des fournisseurs d’offres hybrides
  • Cheops Technology : le Cloud sur mesure
  • Mobilisation générale ! Le projet Digital For All va impliquer les 150 000 employés de la Société Générale
  • Communications unifiées : une infrastructure pour réagir en temps réel
  • Le Big Data et la connaissance client
  • Le prochain Windows 10 sera gratuit et évolutif
  • Pour Microsoft l’ouverture est stratégique
  • Le réseau social d’entreprise : une plateforme collaborative en 8 points
  • 4 faits marquants
  • Coûts/bénéfices : les vrais chiffres de la dématérialisation des documents
  • Contrat de licence des logiciels : les clauses stratégiques
Présidentielle 2012 et Logiciel Libre: les positions des deux principaux candidats

Logiciel libre - Rédigé le vendredi 13 avril 2012 - Frédéric Mazué

Le CNLL a envoyé aux principaux candidats en novembre dernier un questionnaire en 8 points afin d'expliciter leurs positions par rapport aux facteurs de développement, ou au contraire de frein au développement, du logiciel libre / open source.

Après de nombreux mois d'attentes, le CNLL reçu les réponses des deux principaux candidats, Messieurs Sarkozy et Hollande.

Le CNLL se réjouit de voir que les deux candidats sont pleinement conscients de l'importance du sujet, M. Sarkozy estimant que le logiciel libre constitue « un axe stratégique du développement du secteur numérique en France », M. Hollande soulignant pour sa part que « les logiciels libres permettent quant à eux davantage de mutualisation et facilitent la mise en concurrence des fournisseurs de prestations externalisées. »

Cependant, le CNLL, par la voix de Stéphane Fermigier, 'sinquiète cependant de la prise de position de M. Sarkozy concernant la brevetabilité du logiciel, puisque ce dernier a répondu sans prendre de gants "[être] favorable[s] aux brevets logiciels et [avoir pour projet d'agir] dans ce sens."

Pour Stéphane Fermigier, le détail de sa réponse, (voir ci-dessous un lien vers le document complet), montre une méconnaissance du sujet et de ses enjeux, qui ne saurait être réduit, comme c'est le cas dans la réponse du candidat, à une simple opposition "logiciel libre vs. logiciel propriétaire". La question des brevets logiciels en Europe a été jugée comme la plus critique par nos entreprises, et en tant qu'entrepreneur du logiciel, je peux vous dire que c'est un problème réel, et non hypothétique.

A contrario, Stéphane Fermigier salue la réponse de M. Hollande, qui met en avant la contribution des socialistes, et notamment de Michel Rocard, à l'arrêt du projet de directive légalisant les brevets logiciels en Europe en 2005

Stéphane Fermigier émet toutefois uen réserve : "Mais comme le soulignait Laurence Lessig lors d'une conférence à Sciences Po la semaine dernière, la différence entre les lobbyistes stipendiés par des intérêts privés, et les activistes bénévoles, c'est que ces derniers n'ont qu'un temps et une attention finis à consacrer à ces questions, alors que les lobbyistes peuvent revenir à la charge encore et encore, en utilisant les mêmes arguments spécieux, et finir par risquer de gagner à la longue."

Pour accéder à l'intégralité des réponses des candidats et à la note de synthèse du CNLL : http://ftp.smile.fr/client/CNLL/CP-Positions-FLOSS-UMP-PS-3d.pdf

VIDEO
Assises de la Sécurité 2014 - « Chez Vinci Energies, nous gérons 30 000 identités numériques »
Dans un contexte de croissance externe rapide et de bureautique basculant vers le Cloud, Stéphane Remars, responsable du projet IAM (Identity and...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2015 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW

Paramétrer les cookies