En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter

Les livres blancs

Comment protéger la stratégie mobile des entreprises?
Voir le livre blanc


Travail en situation de mobilité : comment garantir sécurité et confidentialité ?
Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°1
Septembre / Octobre
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • Baromètre
  • Juridique : Bring your own cloud, Une tendance à risques
  • News
  • Choisir un ultrabook pour l’entreprise
  • UTM, les poupées russes de la sécurité - Les appliances de sécurité s’ouvrent au Cloud
  • Avec la solution Open Security Intelligence Platform, Spotlight Secure Platform rend les firewalls SRX intelligents
  • Cybermenaces, l'alerte permanente
  • 1000 experts en sécurité recrutés en 2014
  • Cyber-sécurité : Vers une approche globale et une défense personnalisée
  • L’infrastructure s’adapte au Big Data
  • Région parisienne : Datacenters, les défis de la rentrée
  • Gestion sécurisée des fichiers dans le Cloud - Oodrive : un champion européen
  • Partage d’expérience - Une migration vers le Cloud réussie
  • L’ERP à la carte, 100 % flexible
  • Tendre vers le zéro papier : irréaliste ou inévitable ?
  • Services d’impression managés un choix stratégique !
  • Les enjeux croisés du big data et du paiement en ligne
  • L'e-paiement : c'est maintenant
  • Bien se préparer à la Déclaration Sociale Nominative
  • Transactions électroniques - Nouveau règlement européen sur la confiance
Les interruptions de service et les problèmes de performances sont des préoccupations majeures

Etudes - Rédigé le vendredi 11 mai 2012 - Frédéric Mazué

Cette étude, faite sur un panel de 289 administrateurs informatiques interrogés dans le monde entier, révèle que 63 % d’entre eux considèrent les interruptions système et la lenteur des applications comme leur principal problème en termes de virtualisation du stockage, contre seulement 36 % en 2011. Ils considèrent encore le coût croissant du stockage comme un enjeu pour les projets de virtualisation, mais sa criticité globale diminuant, avec juste plus de la moitié (51 %) indiquant la hausse des coûts de stockage comme l’un de leurs défis majeurs (contre 66 % en 2011).

Alors que les coûts de stockage croissants perdent en importance par rapport à l’an passé, ils continuent de constituer une part majeure des budgets de virtualisation, 44 % des interrogés indiquant que ces coûts représentent plus d’un quart de leur budget de virtualisation total. De nombreuses entreprises investissent plus dans le stockage, 37 % d’entre elles déclarant que leurs budgets ont augmenté cette année, alors que seulement 13 % indiquent une réduction.

Autres résultats de l’étude DataCore auprès de 289 administrateurs informatiques dans le monde entier :

  • Plus d’un tiers des interrogés (34 %) admettent avoir sous-estimé l’impact de la virtualisation des serveurs et des postes de travail sur leurs coûts de stockage. Pour ceux déployant un cloud privé, plus d’un quart (28 %) ont sous-estimé l’impact sur les coûts de stockage.
  • Investir plus dans le stockage n’a pas réduit les problèmes de performances pour les entreprises ayant adopté la virtualisation des serveurs et des postes de travail. Même avec un budget de stockage moyen en hausse, un nombre croissant d’entreprises signalent de sérieux problèmes en termes de performances, d’engorgements, d’interruptions et de continuité d’activité en 2012.
  • 32 % déclarent que leur infrastructure de stockage a ralenti l’exécution des applications cette année (contre 26 % en 2011), 32 % qu’elles ont subi des interruptions dues à des problèmes de stockage (9 % que la virtualisation a réduit la disponibilité des applications l’an passé) et 23 % que la garantie de la continuité d’activité est devenue un défi plus ardu.
  • 80 % des entreprises indiquent qu’elles ont virtualisé plus de 50 % de leurs serveurs, contre 64 % en 2011. Moins de 5 % déclarent n’avoir virtualisé aucun serveur, contre 9 % des entreprises en 2011.
  • Près de deux tiers (65 %) des interrogés avouent leur incapacité à gérer leurs ressources de stockage dans un seul pool de stockage logique (contre 61 % l’an passé).
  • Un interrogé sur deux utilise toujours un logiciel de virtualisation incapable de contrôler différents types de périphériques de stockage.
  • Parmi les personnes interrogées ayant des clouds privés, moins d’un tiers (32 %) déclarent ne pas utiliser encore la technologie de virtualisation du stockage dans leurs environnements de clouds privés.

George Teixeira, président et CEO de DataCore Software, commente : « Notre étude 2012 sur l’état du cloud privé montre que la virtualisation passe du concept à la mise en œuvre, les performances et la disponibilité du stockage devenant des enjeux plus importants pour les entreprises, sans que le problème des coûts ne disparaisse. »

Il ajoute : « L’utilisation d’un hyperviseur de stockage assure des performances et une disponibilité élevées dans l’infrastructure de stockage grâce à des caractéristiques comme l’auto-tiering, l’interchangeabilité des périphériques, le provisionnement fin et la protection continue des données. Un hyperviseur de stockage résout le problème du coût en permettant aux entreprises de mieux exploiter l’infrastructure de stockage existante, tout en réduisant considérablement le besoin de mises à niveau du matériel de stockage à grande échelle. »

Riche potentiel de la virtualisation du stockage

Selon Mark Peters, analyste senior d’Enterprise Strategy Group, « Ce que l’étude de DataCore révèle un fait, c’est que la virtualisation du stockage s’impose plus que jamais, à la fois pour répondre aux objectifs « métier » liés aux projets de virtualisation, et également pour réduire les risques inhérents à ces projets. Un nombre croissant d’entreprises virtualisent un nombre grandissant de serveurs, mais une fraction notable des utilisateurs (environ un tiers) sous-estiment les coûts de stockage associés aux projets de virtualisation des serveurs et des postes de travail ou aux clouds privés. »

Mark Peters conclut : « Au lieu de continuer à développer des solutions classiques, les responsables informatiques seraient bien avisés de considérer comment résoudre le problème des performances et des interruptions grâce à une solution de virtualisation du stockage, qui leur permet d’appliquer une méthode de gestion simplifiée pour administrer leurs ressources de stockage dans un seul pool. Pour le panel interrogé de cette étude, et d’autres qui n’utilisent pas la virtualisation du stockage, je dirais que tout concourt à rendre cette technologie plus pertinente que jamais. »

L’étude effectuée auprès de 289 entreprises dans le monde entier a été réalisée en mars 2012. Elle consistait en une série de questions sur la virtualisation et son impact sur le stockage. Le rapport peut être consulté dans son intégralité à l’adresse suivante : http://pages.datacore.com/StateofPrivClouds.html.

VIDEO
Assises de la Sécurité 2014 - « Protéger les e-mails des dirigeants, un arbitrage entre contraintes et risques »
Vainqueurs du prix de l'innovation des Assises de la Sécurité 2014, Daniel Rezlan et Daniel Benabou ont co-fondé la société IDECSI en 2011. Après...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2014 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW

Paramétrer les cookies