En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter

Les livres blancs

Cyberattaques : et si vous optiez pour une protection performante ?
Voir le livre blanc


Travail en situation de mobilité : comment garantir sécurité et confidentialité ?
Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°2
Novembre / Décembre / Janvier
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • Baromètre : les salaires IT 2015
  • Juridique : les droits de propriété intellectuelle sur le logiciel ?
  • Attaques DDoS et cyberdéfense française sur le devant de la scène
  • Des pare-feux très spéciaux
  • Pas de lieu sûr pour les données sans gérer les habilitations
  • La sécurité chez BT
  • Cyber-risques : êtes-vous bien assurés ?
  • La virtualisation du poste client
  • Les grandes baies de stockage n’ont plus la cote
  • Stockage : vers un avenir 100 % Flash ?
  • Big data et mobilité au cœur du e-commerce
  • Géolocalisation et Mobilité “by Open” - Deux clefs de la performance de l’entreprise
  • Que faut-il archiver ? Combien de temps ?
  • L'ERP gagne le Cloud
  • Partage et stockage en ligne pour les experts comptables
Le MIT crée le sable intelligent

Recherche - Rédigé le jeudi 05 avril 2012 - Frédéric Mazué

Le MIT est un endroit mythique de l'informatique. C'est au MIT que John McCarthy, l'inventeur du langage LISP, a fait ses travaux sur l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, toujours dans le domaine de l'intelligence artificielle, le MIT vient de faire réalité ce que l'on a vu dans de nombreux films de science fiction.

Le MIT vient de créer ce qu'il appelle du sable intelligent ou sable auto-sculpturant. En fait de sable, il s'agirait plutôt de gravier :-)

Il s'agit de tout petits cubes, de 10 millimètres de côtés, capables de communiquer entre eux pour reconstituer des formes 3D (même si la démonstration dans la vidéo ci-dessous ne parle que de 2D).

Chacun des grains de sable embarque un tout petit micro-processeur avec 32 Ko de code, et 2 Ko de RAM. Le rapprochement des cubes se fait  par un jeu d'aimants sur chaque cube, les aimants étant commandés par le processeur. C'est par la disposition de ces aimants que les cubes se collent les uns aux autres pour former la forme recherchée. Ces aimants ont encore deux autres rôles. C'est à travers eux que les cubes communiquent entre eux, et c'est à travers eux que passe l'alimentation en énergie des cubes.

Le MIT explique que la plus grosse difficulté dans cette réalisation était la mise au point d'un algorithme "d'intelligence distribuée" qui soit très économe à la fois en matière de ressources utilisées dans le cube, mais aussi en matière de ressources de communication entre les cubes.

VIDEO
Assises de la Sécurité 2014 - « Protéger les e-mails des dirigeants, un arbitrage entre contraintes et risques »
Vainqueurs du prix de l'innovation des Assises de la Sécurité 2014, Daniel Rezlan et Daniel Benabou ont co-fondé la société IDECSI en 2011. Après...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2014 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW

Paramétrer les cookies