En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter

Les livres blancs

ERP - Le succès de la « french touch » - 5 décideurs témoignent
Voir le livre blanc


Protection des données et récupération après sinistre - Comment prendre soin de vos données sensibles
Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°3
Février / Mars
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • 10 technologies stratégiques
  • Budgets et priorités IT des entreprises
  • Les salaires IT profitent aux profils spécialisés
  • Le ministère de la Défense renouvelle son parc de 220 000 ordinateurs
  • Comment lutter contre les cyber-attaques indétectables
  • 5 faits marquants
  • Trend Micro : une stratégie de défense personnalisée face à la multiplication des attaques ciblées
  • Lutter contre les APT : la stratégie de Sophos, premier éditeur européen de sécurité
  • 10 conseils de sécurité que toutes les PME devraient suivre
  • Santé et Big data au secours des Clouds souverains
  • Cloud hybride : ne mettez pas tous vos œufs dans le même Cloud
  • Panorama des fournisseurs d’offres hybrides
  • Cheops Technology : le Cloud sur mesure
  • Mobilisation générale ! Le projet Digital For All va impliquer les 150 000 employés de la Société Générale
  • Communications unifiées : une infrastructure pour réagir en temps réel
  • Le Big Data et la connaissance client
  • Le prochain Windows 10 sera gratuit et évolutif
  • Pour Microsoft l’ouverture est stratégique
  • Le réseau social d’entreprise : une plateforme collaborative en 8 points
  • 4 faits marquants
  • Coûts/bénéfices : les vrais chiffres de la dématérialisation des documents
  • Contrat de licence des logiciels : les clauses stratégiques
DAVFI un antivirus français au code ouvert

Sécurité - Rédigé le jeudi 05 juillet 2012 - Frédéric Mazué

Le lancement de l'antivirus DAVFI correspond à la mise en oeuvre d'un programme de R&D soutenu par le Fond national pour la Société Numérique (FSN) dans le cadre des Investissements d'Avenir (Grand Emprunt), Appel à projet Sécurité et Résilience des réseaux. La sécurité des systèmes d’information représente un enjeu économique et stratégique crucial. Elle doit garantir, tant pour les particuliers que les entreprises, l’intégrité des transactions, la confiance entre les parties et la protection du patrimoine informationnel ; conditions sine qua non au bon développement de l'économie numérique.

« Les modèles technologiques de détection des antivirus actuels ont montré leurs limites et ne répondent plus aujourd'hui aux menaces. L'approche technique innovante de DAVFI le rendra capable de détecter les variantes inconnues de codes identifiés et de prévenir l’action de codes inconnus. Basé sur une décennie de travaux de recherche, DAVFI assure d'ores et déjà une rupture technologique dans la lutte antivirale » note Éric Filiol, Directeur du laboratoire de virologie et de cryptologie opérationnelles de l'ESIEA.

Porté par un consortium d'experts français réunissant l'Ecole supérieure d'informatique, électronique et automatique (ESIEA), alliée aux entreprises Nov'IT (Chef de File) avec Init SYS pour la R&D, Qosmos, Teclib' et DCNS Research ; DAVFI est conçu pour évoluer en fonction des besoins et demandes des utilisateurs.

DAVFI proposera un antivirus à performances élevées, dont le code sera libre et ouvert (hors quelques modules spécifiques). Plusieurs versions permettront une adaptabilité aux larges déploiements et aux modes postes de travail et réseaux. Une version gratuite sera proposée pour les particuliers. Audité dans le cadre du projet pour une CSPN (ANSSI, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), DAVFI pourra à terme être intégré à une offre complète à destination des administrations, des Opérateurs d'Importance Vitale (OIV), des entreprises et des particuliers. « La confiance que l'on pourra lui accorder en tant qu'outil de sécurité sera notamment garantie par l'ouverture du code. Un fondamental pour ce type de solution est en effet de pouvoir valider que son comportement réel est bien le comportement attendu. » précise Jérôme Notin, Président de la société Nov'IT et Chef de File du Consortium.

Deux Comités des utilisateurs seront en place à partir de septembre 2012 et auront une implication très forte en participant réellement à l'élaboration des outils et à la définition des besoins. La disponibilité de DAVFI sur le marché est attendue pour l'année 2014. Le Comité Européen sera géré par l'Institut EICAR (http://www.eicar.org) et devrait avoir comme membres l'OTAN, le BSI allemand (équivalent de l'ANSSI), AV-Comparatives … ainsi que des entreprises européennes. Le Comité français sera directement géré par le Consortium et réunira des membres de la de l'administration, des entreprises de toutes tailles ainsi que des représentants de la société civile (associations, journalistes

Site : http://www.davfi.fr/

<< Précédente : Sage Expo 2012
| ODEBIT 2012 : Suivante >>
VIDEO
Assises de la Sécurité 2014 - « On a une APT par semaine. La fréquence a été multipliée par quatre »
Face aux attaques sophistiquées - de type APT - qui ont quadruplé en quatre ans, le constructeur de frégates DCNS complète ses filtrages réseaux et...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2015 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW

Paramétrer les cookies