Les livres blancs

SDE (Software Defined Enterprise) - VMware virtualise l’IT de bout en bout


Voir le livre blanc

Agenda



Découvrez le N°47 - Juin/Juillet
NOUVEAU
Version interactive
Consulter les articles en ligne
Consulter les anciens numéros
  • Au sommaire
  • Baromètre
  • Atos – Bull - “Créer le premier acteur européen du cloud”
  • Heartbleed menace toujours le Web
  • Avec le SDE (Software Defined Enterprise), VMware virtualise l’IT de bout en bout
  • Il se vend plus de tablettes que de portables - Tablettes - Les entreprises les adoptent
  • Interview Stéphane David, Lenovo : “Nous voulons être le leader mondial du smart connected device”
  • News
  • Alain Roumilhac, PDG de ManpowerGroup France - Transformation digitale de l’entreprise : “les RH sont plus importantes que la technologie”
  • Focus logiciel PDF - 10 bonnes raisons d’adopter Power PDF Advanced
  • La conduite du changement selon Microsoft et La Caisse d’Epargne
  • Le datacenter s’industrialise à grand pas
  • Stockage en ligne, ou serveurs en local ?
  • Les 12 défis de la sauvegarde dans le cloud
  • Nas : la solution de simplicité
  • L’impression à l’épreuve de la mobilité
  • Logiciel de gestion. Les 5 grandes tendances
  • Le principe de responsabilité imposé au RSSI
Top 100 Prestataires de services IT en France

Métiers - Business - Rédigé le mercredi 07 septembre 2011 - Frédéric Mazué

Comme chaque année Pierre Audoin Consultants (PAC) livre son classement Top 100 Prestataires de services IT en France. Le classement PAC est représentatif d’un secteur qui produit 1.5% environ du PIB français. En effet, les 100 sociétés listées réalisent plus de 80% des services IT en France. Ce classement est une photographie générale du marché, qui peut être interprétée selon plusieurs clés de lecture. PAC a invité trois dirigeants de SSII à réagir sur ce classement et la conjoncture du marché IT : Vincent Rouaix (PDG de GFI), Gilles Sitbon (Président de Feel Europe) et Stéphane Morvilliez (DG d’Aedian).

Sans surprise, les grands du secteur restent en tête du classement, bien qu’avec des dynamiques différentes suivant le repositionnement stratégique de chacun et ses conséquences en France. Des sociétés comme Logica, Sopra et Steria ont ainsi entamé un travail de réflexion sur leurs offres qui porte ses fruits en 2010. Capgemini et Atos sont en phase de redéploiement, notamment Atos qui doit gérer l’intégration de Siemens IT Services.

« Alors que la concentration du marché est régulièrement annoncée, les PME SSII constituent toujours un vivier en constant renouvellement » déclare Simon Philibert, Chief Analyst PAC France. En témoignent les fortes croissances de certaines sociétés (par exemple Viseo, ITS Group, Feel Europe) qui sont notamment le fruit de croissances externes. Sur le marché des fusions-acquisitions, PAC remarque que la tendance est plutôt à l’achat de petites SSII par des moyennes.

« Nos clients recherchent de meilleurs coûts, de l’expertise et des sociétés qui s’engagent. Notre taille peut représenter un danger ou un atout, d’où l’importance de la stratégie d’entreprise pour se positionner, de la taille critique et du référencement », témoigne Gilles Sitbon, Président de Feel Europe.

La spécialisation est un autre axe de croissance en 2010 et 2011. Elle permet entre autre aux offreurs d’être mieux visibles, de rester référencés chez les grands comptes, et de capitaliser sur une offre à plus forte valeur ajoutée.

Hétérogénéité croissante des acteurs

Le classement PAC a pour vocation de lister à la fois les SSII « classiques » mais également l’ensemble des prestataires de services IT. PAC constate ainsi la présence de plus en forte d’acteurs non traditionnels : opérateurs télécoms (Orange, BT, T-Systems), venant du monde du matériel (Xerox), de l’intérim (Adecco et en 2011 Manpower), et industriels (Doc@post).

« Ces acteurs devraient peser de plus en plus lourd dans le monde IT, soit par obligation car leurs marchés se numérisent, soit par décision stratégique de développer des relais de croissance additionnels et à plus forte marge », ajoute Simon Philibert. L’exemple de Schneider illustre cette mutation.

Par ailleurs les pure players indiens sont maintenant vraiment implantés en France. A la recherche de croissance alternative à leurs marchés traditionnels anglais et américain, ils investissent en France en recrutant des ressources commerciales, mais également des informaticiens pour remporter des contrats. Force est de constater leur croissance très rapide grâce aux succès rencontrés chez les grands comptes du CAC40.

« Certains grands comptes sont dans des modes de relations en concurrence en France. GFI a construit des partenariats avec les principales sociétés indiennes, TCS, Infosys, HCL, Wipro,... En ce qui concerne l’offshore, la qualité reste le critère le plus important. Tout ne marche pas en Inde. Tous les modèles sont bons en fonction du contexte », remarque Vincent Rouaix, PDG de GFI.

Les services IT : un marché mature ?

Une décennie après la crise dotcom, notre classement est-il celui d’un marché mature ?
Plusieurs signes semblent le montrer, comme l’existence d’un volant incompressible d’informaticiens au chômage malgré les besoins en recrutement, une maturité croissante chez les clients en termes de gestion de projet et alignement métier/IT, et des efforts marketing et commerciaux accrus chez les prestataires de services.

« Nous avons monté un plan d’investissement dans les RH, dans l’image de l’entreprise, et un travail sur l’amélioration de la proximité avec le client. Nous travaillons également par forfait et outsourcing, ce qui nous permet de créer de vraies opportunités et de gagner des contrats », déclare Stéphane Morvilliez, DG d’Aedian.

Avant le récent krach, la valorisation boursière du secteur, très sensible à la conjoncture, illustrait cependant un décalage dans les esprits entre une ancienne image connotée « start-ups nouvelles technologies » et une industrie de services en voie de maturation.

Gageons que ce décalage va se réduire à moyen terme, pendant que les SSII maintiendront leur dynamisme en s’appuyant sur des besoins structurels croissants en IT.

Le TOP 100 Prestataires de services IT est accessible ici.

Solutions & Logiciels vous invite également à consulter son Top Editeurs et SSI 2011

.

VIDEO
Les 5 facteurs clés de la réussite de la conduite du changement
Témoignages de Microsoft et La Caisse d’Epargne. Solutions & Logiciels IT a conduit une table ronde sur la conduite du changement , lors de la...

Voir la video en grand format

L'ACTUALITE AU QUOTIDIEN


Solutions-Logiciels.com Le portail du décideur informatique en entreprise - 2014 - Tous droits réservés


Le présent site Web est édité par K-Now, Sarl inscrite au RCS de Paris sous le N° 499 320 000 et dont le siège social est au 21 rue de Fécamp 75012 Paris.
Adresse de courrier électronique :diff@solutions-logiciels.com

Le directeur de la publication du site www.Solutions-Logiciels.com. est Jean-Kaminsky en qualité de gérant de la Sarl K-NOW